covid 19 - privilégiez le télétravail

Votre Assistance à distance PC83

Si vous ne connaissez pas encore la qualité de service de PC83, nous avons simplifié au maximum notre première expérience.

1 heure d'assistance à 40 € est proposée sur cette page, et il suffit de régler en cliquant sur le bouton "payer avec Paypal" ou "Carte bancaire". Dans les 2 cas, la page de règlement sécurisé est générée par Paypal, service reconnu pour son haut niveau de sécurité.

Ensuite, nous pourrons prendre la main à distance sur votre ordinateur pour résoudre votre problème.

Satisfait ou remboursé !

Ayez la garantie du travail bien fait.

Exclusif : comme offre de bienvenue, vous ne payerez aucun supplément pour la résolution de votre 1er problème si ça devait prendre plus d'1 heure.

Pour de plus amples détails :

Contactez-nous

40 €
60 min.

1 heure d'assistance à distance

  • - 60 minutes
  • - décompte à la minute
  • - utilisable quand bon vous semble

Formulaire de contact

COVID 19 : le gouvernement pousse au télétravail

Niveau insuffisant

Après la demande de Jean Castex, le gouvernement a en effet adressé une instruction aux préfets pour mettre en oeuvre ces "plans d'action" visant à "renforcer l'effectivité du recours au télétravail" dans les départements sous "surveillance renforcée".

Ce courrier, consulté par l'AFP et cosigné par les ministres Gérald Darmanin (Intérieur), Elisabeth Borne (Travail) et Amélie de Montchalin (Fonction publique), rappelle que le protocole en entreprise prévoit que le télétravail doit être la règle pour l'ensemble des activités qui le permettent. Depuis janvier, s'est ajoutée la possibilité pour les salariés en télétravail à 100% de revenir un jour par semaine s'ils le souhaitent.

...

Source : lexpress.fr

Les derniers chiffres produits par le ministère du Travail, qui s'appuie sur l'étude de 1 300 entreprises, montrent que seulement 66% de ces sociétés avaient mis en place le télétravail. Un tiers qui ne le font pas donc. Et sur celles qui le pratiquent, seulement les deux tiers le font sur l'ensemble de leurs postes télétravaillables. Il y a donc du chemin à faire, et certains secteurs, comme les banques, ont été pointés du doigt par Elisabeth Borne. Jean Castex le martèle une fois de plus : il faut que toutes les entreprises et les administrations qui le peuvent passent à quatre jours de télétravail effectif par semaine.

Car une étude prouve les effets bénéfiques du télétravail sur la propagation du virus. Cette étude Comcor, menée par l'Institut Pasteur et l'Assurance maladie, établit que le télétravail diminue d'un quart les cas de contamination, et même de 30% en cas de télétravail total. Cette même étude prouve également que de nombreux salariés vont au travail alors qu'ils présentent des symptômes : 43% des personnes contaminées disent qu'elles l'ont été par des collègues qui avaient des symptômes du Covid-19.

...

source : francetvinfo.fr

« Début janvier, Ile-de-France Mobilités nous disait qu'on était à 50 % de fréquentation par rapport à la normale, rappelle Marc Pélissier, président de l'association des usagers des transports en Ile-de-France. Mais effectivement ces dernières semaines, on a le sentiment qu'il y a un peu de monde qui revient dans les trains ou les métros. Est-ce lié à une réduction du télétravail ? C'est possible. Sur le RER A, notamment à la Défense, nous constatons que le télétravail reste très appliqué. Mais c'est variable : entre le RER B Sud et le RER B Nord, on voit la différence. Sur le tronçon nord, il y a moins de télétravail. »

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, avait aussi constaté lundi que « le télétravail n'est pas suffisamment pratiqué » en région parisienne. « À l'automne, il y avait 30 % de personnes seulement dans les transports ; aujourd'hui, il y en a 55 % » (par rapport au trafic antérieur, avait-elle dit.

source : leparisien.fr

La direction générale du travail a adressé, le 3 février, une nouvelle instruction aux services de l'inspection du travail pour renforcer l'accompagnement et le contrôle sur la mise en oeuvre du télétravail dans les entreprises et le respect des mesures de prévention face au Covid.

L'instruction rappelle que lorsque les tâches sont « télétravaillables », elles doivent être « télétravaillées » pour éviter les interactions et l'exposition des salariés au risque de contamination. Le recours au télétravail peut être total si la nature des tâches le permet ou partiel si seules certaines tâches peuvent être réalisées à distance. Par ailleurs, la possibilité de permettre aux salariés d'être présents en entreprise une journée par semaine demeure, mais est soumise à la demande indviduelle de chaque salarié afin de prévenir le risque d'isolement.

Il est ainsi demandé aux agents de contrôle de l'inspection :
- De vérifier systématiquement les mesures prises pour lutter contre le risque de contamination et la mise en œuvre du télétravail lors de tout contrôle dans une entreprise. Cette vérification portera, en premier lieu, sur les conditions d'information et de consultation du CSE, sur la définition des tâches « télétravaillables » et les modalités pratiques de mise en œuvre du télétravail ;
- De contacter en particulier les entreprises des secteurs où le télétravail est facilement applicable mais a été moins pratiqué ces dernières semaines, pour s'assurer que les recommandations du protocole national sont bien respectées ;
- De mobiliser sur ce sujet les partenaires sociaux tant au niveau régional que départemental, afin d'insister d'une part sur l'enjeu que constitue le recours au télétravail pour éviter un nouveau confinement, et, d'autre part, sur l'importance d'associer les représentants du personnel dans sa mise en œuvre ;
- De rappeler aux PME l'appui que peut leur fournir l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail et son réseau régionnal (Anact-Aract) pour faciliter le déploiement du télétravail ;
- De rappeler aux entreprises l'aide que peut leur apporter leur service de santé au travail pour la mise en place du télétravail et la prévention des risques professionnels qui y sont liés (isolement, lombalgies, RPS…) ;
- De faire connaître le numéro vert mis en place par le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion pour répondre aux difficultés rencontrées par les télétravailleurs.

S'agissant des salariés dont les tâches ne peuvent être totalement télétravaillées, les agents de contrôle de l'inspection du travail vérifieront la bonne mise en œuvre des mesures de prévention prescrites par les autorités sanitaires. Ils cibleront les secteurs et entreprises :
- où des situations dangereuses ont été signalées par les salariés et leurs représentants ;
- où des clusters ont été identifiés ;

...

source : travail-emploi.gouv.fr

47 % des travailleurs dépensent leur propre argent pour résoudre les problèmes techniques liés au travail à domicile

D'après une nouvelle étude de InMyArea.com

Une nouvelle étude du site de comparaison InMyArea.com explore la manière dont les problèmes technologiques affectent les personnes qui travaillent à domicile. Elle a révélé que 47 % des employés ont dépensé leur propre argent pour résoudre un problème technologique, dont 20 % ont dépensé 100 dollars ou plus. Plus de la moitié des employés qui travaillent à distance disent avoir été confrontés à un problème technique quelconque, et un tiers d'entre eux affirment que ces problèmes leur ont causé un stress important, voire extrême.

Les problèmes informatiques sont déjà assez frustrants, surtout lorsque vous travaillez, que vous essayez de respecter des délais ou de coordonner votre travail avec celui de vos collègues, le stress lié aux problèmes techniques peut atteindre des sommets. Les problèmes techniques pendant les heures de travail sont extrêmement fréquents, en particulier chez les travailleurs à distance.

Alors qu’une majorité de la population mondiale travaille désormais à distance, l’équipe du site InMyArea.com a voulu savoir quel impact, les problèmes techniques à la maison ont sur la main-d'œuvre. Quelle est la fréquence des problèmes techniques ? Comment sont-ils résolus ? Et quelle est la corrélation entre des facteurs importants comme la productivité, la satisfaction au travail et la motivation générale et les difficultés technologiques ? Pour le savoir, les chercheurs de InMyArea.com ont récemment interrogé près de 985 personnes qui travaillent toutes à domicile. Les questions portaient sur les expériences, des uns et des autres, en matière de technologie par rapport au télétravail. 52 % des répondants étaient des hommes et 48 % des femmes. L'âge des répondants allait de 18 à 88 ans, avec une moyenne d'âge de 38 ans et un écart type de 11 ans.

Plus de la moitié des employés à distance ont déclaré avoir été confrontés à des problèmes techniques, mais un sur trois a indiqué que ces problèmes causaient un stress élevé, voire extrême. La source de stress technologique la plus courante pour la plupart des personnes interrogées est le manque de vitesse : connexions Internet lentes (56 %), appareils lents (50 %) et téléchargements de fichiers lents (32 %). Cela dit, les problèmes les plus stressants sont ceux liés aux virus et aux options de sauvegarde, qui ont été rencontrés par un pourcentage plus faible d'employés.

Le stress supplémentaire est probablement dû au fait que ces problèmes ne sont pas toujours gratuits à résoudre ni couverts par les employeurs. Au contraire, 47 % des employés ont dépensé leur propre argent pour résoudre leurs problèmes techniques. On estime que les travailleurs à distance économisent en moyenne 4000 dollars par an en évitant les frais de déplacement, mais 20 % des travailleurs nous ont dit avoir dépensé 100 dollars ou plus pour résoudre un seul problème technique. Moins de 3 % n'ont rien dépensé pour résoudre ce type de problème. Les contraintes financières peuvent accroître le stress déjà existant du fait du problème technique initial.

« Bien que de nombreuses personnes soient à l'aise avec la technologie, la transition vers un environnement entièrement à distance était une entreprise de grande envergure, en particulier pour ceux qui n'avaient jamais travaillé à distance par le passé. Ajoutez à cela des problèmes techniques et vous obtenez une recette pour le stress. Nos résultats montrent que lorsque les employeurs fournissent à leur équipe une meilleure assistance informatique, il en résulte des membres de l'équipe plus satisfaits, plus productifs et plus motivés », explique Ryan McGonagill, directeur de la recherche industrielle chez InMyArea.

source : developpez.com

source de la source : inmyarea.com

Si l'ambiance des cafés ou du bureau vous manque pour travailler, voilà ce qu'il vous faut.

Ambiance café

Ambiance bureau